L’évolution des villages du Plateau d’Hauteville-Brénod (2015)

 

 

 

De tous temps et en tous lieux, les groupes humains ont ressenti l’utilité et même la nécessité de s’organiser. Les villages sont nés de ce besoin. Plusieurs facteurs interviennent alors dans leur création : Les moines et le défrichement des territoires ; l’organisation des villages de montagne sous domination savoyarde et la défense des droits des paysans ; la révolution et la création administratives des communes et cantons et aujourd’hui la transformation des espaces ruraux et la volonté politique de réduire le nombre de communes.

 

Une seule vidéo est réalisée, montrant comment sont nés, ont évolué et sont morts les villages et communes du Plateau d’Hauteville-Brénod.

 

Naissance du village de Thézillieu et des Vaux-Saint-Sulpice, Le Genevray, Les Catagnoles

 

Ces villages et hameaux sont nés de l’action des moines dans le défrichement du territoire. Les moines implantent alors des fermes, des étangs etc. qui leurs permettent de subsister, de s’enrichir. Mais la baisse des vocations chez les moines cisterciens de l’abbaye de Saint-Sulpice amène cette dernière à louer les fermes appelées ʺGrangesʺ à des civils. C’est ce que l’on appelle les abergeages.

 

Prémillieu et Armix  une fusion  éphémère

 

Prémillieu a appartenu au canton d’Hauteville dès la création de ce dernier, mais en 1793 Prémillieu fusionne avec Armix et rejoint le canton de Virieu. Sept ans plus tard, cantons et communes sont à nouveau modifiés.

 

Maconod, un village qui se meurt

 

Delphine Arène, dans un article de la Voix de l’Ain, décrit, en 1975, la mort lente de ce village devenu un hameau de Brénod en 1794.

 

Hauteville et les communes de Lompnes, Longecombe et Lacoux

 

Dès la fin du XVIIIe siècle, Hauteville cherche, sans succès, à annexer Lompnes et Cormaranche. Mais finalement, contre l’avis d’une partie de la population, la fusion avec Lompnes intervient en 1942. En 1964, Longecombe et Lacoux rejoignent, à la demande de leurs maires et pour des raisons économiques et de dépeuplement la nouvelle commune. Hauteville-Lompnes devient ainsi la plus grande commune du département.

 

Les communes nouvelles pour dessiner la campagne du XXIe siècle

 

Après la guerre de 14-18, les espaces ruraux se transforment. En 2010, le gouvernement de l’époque crée le statut de commune nouvelle et permet ainsi aux communes qui le souhaitent de fusionner. Depuis la mise en place de cette mesure, 796 communes nouvelles auraient été créées, effaçant du recensement officiel 2.516 communes. La création de communes nouvelles permettra-t-elle de dessiner la campagne du XXIe siècle. La question reste poser ? 

Réalisatrices : Jocelyne Cuchet, Geneviève Lombard

 

 Durée : 18’12’’

édition sur demande

 

Pour toute question concernant l’achat des publications du Dreffia

 vous pouvez nous adresser un message à : contact@dreffia.com