Les hommes du Plateau d’Hauteville-Brénod face aux risque (2017) –

 

Les forages de Corcelles

 

 

 Durant les années 1981-1983, des forages sont entrepris par la société EssoRep à Lantenay et Corcelles. Les forages d’alors n’avaient suscités qu’une curiosité amusée de la part des habitants…, jusqu’à ce qu’une source d’eau soit déclarée polluée.

 

Une seule vidéo est réalisée à partir de témoignages et des retentissements dans les journaux locaux et nationaux.

 

Les projets de forage refont parler

En 2006, la société Celtique Énergie Pétroléum  dépose une demande de permis de recherche pétrolière dénommé « Moussières » qui couvre 3269 km2 sur le massif du Jura.  Le permis est attribué en 2008 pour une période de 5 ans. En 2009, un premier forage de reconnaissance est envisagé au lieu-dit Bon Boccon, une parcelle qui appartient à la commune Corcelles.

 

Le Bugey choisit l'eau contre le pétrole

Certains craignent pour les ressources en eaux et la qualité de vie, d’autres voient dans ces forages une opportunité d’augmenter leurs ressources.

Pourtant  des habitants et élus du territoire de tous bords entament la lutte. Ils s’unissent aux autres communes et départements pour faire annuler le permis des Moussières.

 

L'État dit non au renouvellement du permis des Moussières

Le 5 février 2015, un arrêté rejette une demande de prolongation du permis des Moussières en considérant ce qui n’avait manifestement pas été identifié lors de l’octroi du permis : qu’il se situait «sur une zone d’aquifères karstiques caractérisés par une grande sensibilité à toute forme de pollution, puisqu’elle abrite des sources d’eau potable de qualité et que la réalisation des travaux de forage, même sous la seule forme de l’exploration, est de nature à affecter irrémédiablement les ressources en eau potable des communes avoisinantes  » et que le titulaire du permis ne présentait pas « les capacités techniques suffisantes pour conduire des travaux de forage d’exploration sur le secteur envisagé ».

Réalisatrices : Jocelyne Cuchet, Geneviève Lombard

 

 Durée : 23’21’’

édition sur demande

 

Pour toute question concernant l’achat des publications du Dreffia

 vous pouvez nous adresser un message à : contact@dreffia.com