Le patrimoine religieux : églises et chapelles

ARANC

Deux églises se trouvent sur le territoire de la commune d'Aranc : l'église d'Aranc (centre), l'église du hameau de Résinand-Les Pézières.

L'église d'Aranc est difficile à dater car elle comporte des éléments d'époques différentes. On sait cependant qu'une église existait déjà au XIIIè siècle : un sceau du curé de l'église d'Aranc a été retrouvé sur un acte concernant une donation entre Hugues de Rougement et l'abbaye de Meyriat.

L'église de Résinand-Les Pézières a été construite vers 1830

BRENOD

L'église est située au centre du village sur une légère éminance.

Sa construction remonte à la fin du XVè siècle.

CHAMPDOR

La construction de l'église de Champdor paraît remonter au XVè siècle. Elle fut réalisée vraisemblablement sous le patronage des princes de Savoie dont la croix figure sur plusieurs clefs de voûte.

CORCELLES

Il existait probablement une église à Corcelles au XIIè siècle (interprétation d'un acte de 1198). La construction de l'église actuelle remonte au XIVè siècle. Agrandie en 1576 et 1616.

L'église est située à l'ouest du bourg, au point le plus élevé. Elle est entourée du cimetière.

CORLIER

L'église de Corlier est mentionnée pour la première fois en 1213 mais elle devait exister déjà avant cette date. Ce n'était à l'origine qu'une simple chapelle dépendant de l'église d'Aranc. Elle était autrefois entourée du cimetière.

CORMARANCHE-EN-BUGEY

L'église de Cormaranche est située à l'emplacement d'une ancienne église dont on ne connaît presque rien. La construction de la nouvelle église fut décidée au début du 19ème siècle, à la suite des dégâts causés par les évènements ayant suivis la révolution de 1789. Elle fut terminée en 1835.

L'église domine le quartier de la Charrière, un des plus anciens quartiers du village. Son style rappelle celui de la transition entre le roman et le gothique. Elle est placée sous le vocable de Saint Martin.

HAUTEVILLES-LOMPNES

HOSTIAZ

LACOUX

LONGECOMBE

PREMILLIEU

THEZILLIEU

On manque de documents sur l'existence d'une église avant le XVIIè siècle. Au début du XVIIè siècle, les habitants se plaignent de l'éloignement de Prémillieu et Armix et du fait que le curé d'Armix ne peut pas leur apporter les sacrements en hiver. L'église est construite et pourvue d'un vicaire en 1630. Tout d'abord annexe de l'église d'Armix, elle en fut désunie en 1663. Le clocher fut abattu lors de la Révolution française et reconstruit en 1832.