Le Plateau d'Hauteville-Brénod

 GEOGRAPHIE DU PLATEAU          HISTOIRE           LES 12 COMMUNES

 

Un aperçu historique

Le terme de Bugey correspond historiquement au nom donné à une circonscription administrative, le vicus de Belley. Définissant au départ uniquement le diocèse de Belley, l'appellation de Bugey s'appliqua par la suite, en suivant la progression des conquêtes de la Maison de Savoie, à tous les pays situés entre le Rhône et la rivière Ain jusqu'à la terre de Nantua. Ce territoire ballotté de royaume en royaume jusqu’à son annexion en 1077 au comté de Savoie, resta à l’abri des grands conflits et bénéficia d’une relative tranquillité (sauf courte invasion française de 1536 à 1559) jusqu'au traité de Lyon en 1601 qui rendit le Bugey à la France. Le Bugey dépendra alors du baillage de Belley placé sous l’intendance de la Bourgogne.  A la fin de l'Ancien Régime, le bailliage du Bugey constituait une petite "province" d'une superficie de 92 lieues carrées (soit environ 1980 km2).